WWW.ZONE-METAL.NET
Hello Zone Metalleux
Comme chaque Début de Mois,
N'oubliez pas de vous Connecter
Avec votre Pseudo et Mot de Passe.
Bonne Journée sur nos Pages :)
WWW.ZONE-METAL.NET
Hello Zone Metalleux
Comme chaque Début de Mois,
N'oubliez pas de vous Connecter
Avec votre Pseudo et Mot de Passe.
Bonne Journée sur nos Pages :)

WWW.ZONE-METAL.NET

All Metal News et Discussions sur le Metal
 
PortailAccueilRechercherConnexionS'enregistrerS.A.J
Le deal à ne pas rater :
ASOS -20% en plus sur toutes les chaussures en promo (Puma, Nike, ...
Voir le deal

 

 Visions Of Atlantis Interview avec Clémentine Delauney ..

Aller en bas 
AuteurMessage
bru_dall
Z-M FRIEND
Z-M FRIEND
bru_dall

Nombre de messages : 2305
Age : 61
Localisation : puybrun
Date d'inscription : 11/04/2020

Visions Of Atlantis  Interview avec Clémentine Delauney .. Empty
MessageSujet: Visions Of Atlantis Interview avec Clémentine Delauney ..   Visions Of Atlantis  Interview avec Clémentine Delauney .. Mini_f10Mar 1 Déc - 9:30:40

Visions Of Atlantis Interview avec Clémentine Delauney Merci a Valérie

Visions Of Atlantis  Interview avec Clémentine Delauney .. Clzome10

Mon interview par mail avec Clémentine Delauney le 23 novembre 2020

Bonjour Clémentine, je m’appelle Valérie, merci d’avoir accepté de répondre à mes questions pour Hard Rock 80. Tout d’abord avant toute chose je voudrais savoir comment vas-tu, après tous ces événements difficiles liés au Covid 19 ?

Bonjour Valérie ! Je vais bien merci Ca n’a pas été facile de voir toutes nos tournées annulées ou reportées à cause de la crise mais j’ai vite regardé le bon côté des choses en voyant le temps que ça me donnait pour faire d’autres choses qui me tiennent à cœur.

Le combi cd/dvd de « A Symphonic Journey To Remember » vient de sortir, avec le Bohemian Symphony Orchestra de Prague. C’est votre 2ème cd live, mais votre 1er dvd live. Quelle a été votre réaction quand on vous a proposé d’enregistrer ce concert ?

C’est nous qui avons décidé d’enregistrer ce concert ! Nous avons découvert cet orchestre et les avons contactés pour discuter d’une potentielle collaboration et très vite on s’est mis d’accord pour jouer ensemble en live. Ensuite on a décidé de choisir l’occasion de le faire et le festival Bang Your Head !!! en Allemagne a montré beaucoup d’enthousiasme à l’idée de nous accueillir en version augmentée ! A partir du moment où c’était confirmé que nous allions jouer à ce festival avec orchestre, nous avons décidé de filmer le concert.

Le fait de collaborer avec un orchestre symphonique est chose courante, je pense notamment au live « Black Symphonie » de Within Temptation ou bien aux tournées allemandes du « Rock Meets Classic » par exemple. Qu’est-ce que cela apporte de plus de jouer avec un orchestre ? Est-ce que la « collaboration » a été facile ? Est-ce que c’est le groupe qui s’adapte au travail de l’orchestre symphonique ou l’inverse ?

Sur scène, être 25 donne de la force, renforce la confiance. Écouter sa musique être jouée en vrai comme elle avait été écrite, avec toute la puissance de véritables instruments nous donne le sentiment de complétude. On sent que l’on offre ce que l’on est dans son intégralité. C’est un sentiment fort, dynamisant ! La collaboration a été très facile car cet orchestre n’en est pas à son coup d’essai quand il s’agit de jouer avec un groupe de metal. Ils ont été très autonomes pour adapter les arrangements et les rendre fidèles à ceux d’origine. C’est bien l’orchestre qui s’adapte au groupe et non l’inverse !

Comment avez-vous ressenti le public ? Car ce concert était dans le cadre d’un festival ( Bang Your Head Festival » en juillet 2019). Donc on va dire que cela n’était pas que « votre public 100 % ». Ce que je peux dire c’est que rien qu’avec le son avec le cd, le public est très réceptif !

Oui le public nous a très bien reçus ! Nous avions nos plus grands fans aux premiers rangs mais tout le public a très bien réagi à notre set et même à nos nouveaux morceaux. Je pense que c’est assez rare qu’un groupe se produise avec un orchestre lors d’un festival donc beaucoup de curieux sont venus et sont restés !


Dans ce live, au moment où vous l’avez enregistré vous avez proposé 5 titres du futur « Wanderers » à venir. Comment avez-vous gérer ce moment ? Car l’album n’étant pas encore sorti, vous n’aviez pas eu l’occasion de le « tester ».

On savait qu’on prenait des risques. Le premier était de jouer en live certains morceaux pour la première fois, de les jouer avec orchestre et en plus de les filmer. On savait pertinemment que ce ne serait sûrement pas nos meilleurs interprétations de ces nouveaux morceaux. Le deuxième risque était d’avoir un tiers de la setlist composée de morceaux que les gens n’avaient jamais entendus. Y’avait le risque qu’ils soient mal reçus, que le public ne réagisse pas. Mais au fond, nous aimions ces morceaux et nous avions confiance en leur potentiel !

Comme tu l’as dit, nous étions en pleine période de promotion de ce nouvel album, «Wanderers » et devions profiter de ce festival pour le présenter et lui faire honneur. De plus, nous voulions que notre blu-ray/dvd soit assez représentatif dans le temps de notre show, donc il nous fallait jouer des morceaux de cet album puisque le dvd allait sortir bien après la sortie de « Wanderers ».

Ce concert faisait partie de la première tournée avec Michele. A l’écoute et aux vues des vidéos officielles de ce concert sur le net, on vous sent tous les deux très complices et complémentaires. On dirait que cela fait des années que vous vous connaissez et travaillez ensemble. Comment expliques-tu cela ?

Michele est une des choses les plus positives qui soient arrivées au groupe ces dernières années. Il est très à l’écoute, il a envie d’apprendre, de devenir meilleur et il a l’expérience de partager le chant avec d’autres chanteurs, notamment dans TEMPERANCE. On s’est très vite très bien entendu et sur scène on s’est découvert une grande complicité, nourrie par notre amour du jeu et de l’interprétation de nos chansons. Cet aspect a grandement évolué depuis qu’on a filmé ce concert et on va aller encore plus loin par la suite !

J’imagine que c’est toujours une grande joie de proposer ce genre d’œuvre. Quelle a été ta réaction quand tu as vu les premières images du dvd. Avez-vous eu un regard critique sur le fait, ça on coupe, ou on coupe pas ? Comment cela s’est-t-il passé ?

On n’avait pas pris la décision d’en faire un dvd avant d’avoir pu voir un morceau complet monté. Et quand on a vu la qualité du résultat on était ravis et on s’est dit qu’on pouvait se lancer à sortir ce live en images ! Bien sûr il y a eu des retouches, des modifications de plans pour que l’image soit le plus en cohérence avec le son, mais globalement on n’a pas eu besoin de faire beaucoup de modifications.

Revenons un peu en arrière avec la sortie de « Wanderers » et plus précisément sur la tournée qui a été malheureusement stoppé aux USA. Cela a dû être un choc, c’est brutal. Comment avez-vous vécu ce moment ?

Oui ça a été très brutal. Michele suivait la progression de la crise, étant italien, c’est dans son pays en Europe que les choses sont allées le plus mal le plus vite. Chaque jour on entendait le nombre de malades qui progressait mais on ne pensait pas que l’onde de choc toucherait toute la planète dans les jours qui suivirent. Un matin on se retrouve devant la salle de concert à Minneapolis à attendre de savoir si on pouvait jouer le soir même. Et puis la décision tombe, le confinement aux USA va commencer, les frontières vont se fermer, la tournée est annulée, il faut partir. Après 5 concerts au lieu de 13…la frustration, la colère, l’immense déception. Revenir en France en plein confinement, alors qu’on était en train de réaliser un rêve de jouer à nouveau aux USA, on a eu l’impression de sauter du train en marche de notre vie. La première semaine de retour à la réalité a été très difficile. Mais le fait de le vivre ensemble en tant que groupe, ça aide, ça soude les liens.

Donc retour en Europe, chacun dans vos pays respectifs, comment vous êtes-vous organisé J’imagine par vidéo, mail et tout ?

Par whatsapp, par mail, par messages vocaux. Comme on fait d’habitude puisqu’on vit toujours éloignés les uns des autres en effet.

Tu écris les textes des chansons, comment cela se passe-t-il ? Est-ce que tu proposes les textes et la musique est composée ensuite ? Ou bien est-ce une fois que tu as la musique en tête que tu proposes tes textes après ?

J’écris toujours les paroles une fois que la musique est définitive, autrement dit, une fois que les lignes de chant sont fixes. Ma priorité c’est la musicalité. La mélodie doit être respectée, donc je fais en sorte d’écrire des paroles avec cette contrainte, liée à celle de l’accent tonique, pour que le tout soit fluide et juste en terme d’anglais !

Dans les prochains mois à venir, est-ce que vous allez repartir sur les routes (dès que les concerts seront autorisés) et bien sûr cela dépend de chaque pays…. pour essayer de continuer à faire vivre l’album « Wanderers » en live. Ou bien le plan B est plutôt de vous focaliser sur la préparation d’un nouvel album ?

Nous utilisons le temps que nous avons actuellement pour écrire un nouvel album. Grâce au fait que nous n’ayons pas tourné depuis mars, j’ai eu le temps d’aller 2 fois une semaine en Italie dans le studio de Michele pour avancer sur des morceaux pour notre prochain album.
Concernant les tournées, elles sont pour l’instant reportées à l’automne 2021, on espère qu’elles pourront avoir lieu…

J’ai vu des vidéos où tu partageais la scène avec Tarja Turunen lors d’un concert à Prague plus tôt cette année. Cela fait quoi de chanter avec Tarja ? Comment la rencontre s’est-elle passée ?

Oui j’ai eu la chance et l’immense honneur d’être invitée pour chanter lors de 2 concerts qu’elle donnait pour fêter ses 15 ans de carrière solo. Je l’avais rencontrée lorsque nous avions ouvert pour elle avec Visions Of Atlantis quelques années plus tôt. J’admire cette artiste depuis que j’ai écouté « Oceanborn » de Nightwish et j’ai beaucoup suivi ce qu’elle a fait en solo. C’était magique de chanter ces morceaux, d’accompagner sa voix, de pouvoir partager la scène avec elle. J’aimerais tellement pouvoir revivre ces moments ! C’est une grande artiste, chaleureuse, drôle, réservée à la fois, qui s’est entourée de super musiciens qui sont tous de très belles personnes. L’ambiance pendant cette semaine était génial, comme on en rêve !

Quel est le groupe ou artiste qui t’a donné envie de faire ce métier ?

J’ai toujours eu envie de chanter depuis que j’ai vu « La Petite Sirène » de Disney quand j’étais petite ! Ensuite, chaque artiste qui m’a touchée m’a donné envie de persévérer dans la musique : Madonna, Mickael Jackson, Tori Amos, Bjork, Mylène Farmer…puis ensuite les artistes de metal que j’ai découvert à l’adolescence : Evanescence, Nightwish, Within Temptation, Epica, Evergrey, Iron Maiden…

As-tu un modèle, une inspiration, dans les voix de Metal Symphonique féminine ? Si oui laquelle et pourquoi ?

Un modèle non, quand on est artiste, on cherche à être unique, à découvrir ce que l’on est soi et ce que l’on a à offrir. Mais toutes les chanteuses et chanteurs des groupes mentionnés ci-dessus ont forcément eu une influence, même si aujourd’hui je cherche davantage à m’affranchir de toutes références.

Tu as participé au dernier album de Leaves’Eyes « The Last Viking » sur le morceau « Black Butterfly ». Comment cela s’est-il passé ?

Je connais bien Alexander Krull pour avoir tourné 2 fois avec LEAVES’EYES dans le passé et il a toujours eu envie de travailler avec moi ! A la sortie du confinement et quand ils étaient en train de finaliser leur nouvel album il m’a proposé de venir enregistrer ce duo et comme première reprise de vie musicale, c’était plutôt très agréable !

Tu as participé au groupe Exit Eden, j’ai adoré ce projet, il y a des morceaux, franchement en version « classique », originale je veux dire… enfin je suis loin d’être fan. Mais là avec la réorchestration, vos voix à toutes les 4…. Enfin c’est un très beau travail et j’ai adoré ! Est-ce qu’il va y avoir un jour un deuxième album ?

Merci beaucoup ! Alors oui, il va y avoir un nouvel album, on va commencer à travailler dessus à partir du mois d’avril 2021 normalement. Mais c’est possible qu’il y ait du changement dans les rangs d’ici là. Certaines discussions sont en cours. En tout cas, ce qui est sûr c’est qu’on restera sur la lignée de départ : du pop metal symphonique de grande envergure ! Peut-être même que cette fois, on tentera les compos originales si jamais on arrive au même niveau d’epicness qu’ont nos reprises !

Tu as toujours de très belles tenues, pour les filles qui se posent la question…. Tes tenues sont-elles des modèles uniques, ou bien y a t-il un espoir de trouver tes tenues quelque part ?

Merci pour ce compliment ! Toutes mes tenues sont uniques et faites sur mesure par une amie à moi SODURCHAP. J’ai des idées en tête et on les concrétise ensemble, en allant chercher nos tissus dans un magasin spécial à Lyon. J’ai fait une vidéo sur mes tenues actuelles, on peut la trouver sur la chaîne youtube officielle de Visions Of Atlantis !

As-tu quelque chose à dire à ton public français, veux-tu rajouter quelque chose, je te laisse le mot de la fin !

Je voudrais remercier toutes les personnes qui continuent de nous soutenir pendant cette crise. Que ce soit par l’achat de notre dvd, de notre merch, de places de concerts même si ils sont lointains, ou par des likes et des commentaires sur nos publications…tout ceci nous donne toujours l’impression d’exister en tant que groupe. Sans public, nous ne sommes rien. Votre présence nous donne du baume au cœur et nous motive à donner le meilleur de nous-mêmes pour la suite ! Donc un grand merci à vous !

Merci Clémentine d’avoir répondu à mes questions !

Valérie

VISIONS OF ATLANTIS - Wanderers


Revenir en haut Aller en bas
 
Visions Of Atlantis Interview avec Clémentine Delauney ..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03092011 - Choi Hwajung's Power time - Dongwoo & Sungjong avec Boom !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WWW.ZONE-METAL.NET :: La Scène française et internationale :: Interview-
Sauter vers: