WWW.ZONE-METAL.NET
Hello Zone Metalleux
Comme chaque Début de Mois,
N'oubliez pas de vous Connecter
Avec votre Pseudo et Mot de Passe.
Bonne Journée sur nos Pages :)
WWW.ZONE-METAL.NET
Hello Zone Metalleux
Comme chaque Début de Mois,
N'oubliez pas de vous Connecter
Avec votre Pseudo et Mot de Passe.
Bonne Journée sur nos Pages :)

WWW.ZONE-METAL.NET

All Metal News et Discussions sur le Metal
 
PortailAccueilRechercherConnexionS'enregistrerS.A.J

 

 HELLOWEEN | Helloween EP (1985) pour les nostalgiques

Aller en bas 
AuteurMessage
fatalportrait
KING Of METAL
KING Of METAL
fatalportrait

Nombre de messages : 149
Age : 54
Localisation : Annonay, ardèche (07)
Date d'inscription : 18/08/2021

HELLOWEEN | Helloween EP (1985) pour les nostalgiques Empty
MessageSujet: HELLOWEEN | Helloween EP (1985) pour les nostalgiques   HELLOWEEN | Helloween EP (1985) pour les nostalgiques Mini_f10Dim 22 Aoû - 15:51:38

HELLOWEEN | Helloween EP (1985) pour les nostalgiques Slider10
                                               
Le groupe Helloween se forme sous le nom de Iron Fist à Hambourg par Ingo Schwichtenberg (batterie), Markus Grosskopf (basse) et Kai Hansen (guitare et chant), il sont rejoints en 1982 par Michael Weikath (guitare). Kai Hansen et Marcus Grosskopf sont les seuls membres originels du combo.

Ils changèrent le nom du groupe par Helloween et en 1984 signèrent un premier contrat avec le label Noise Records, et enregistrent deux titres pour la compilation Death Metal ; « Oernst of Life » et « Metal Invaders ».

Ils sortirent dans la foulée le mini LP en 1985, juste avant leur véritable album de 9 titres dans la version originale, qui sera remplacée en 1988 par la version de 14 titres incluant le mini album et l’inédit Judas.

Intéressons nous donc à ce mini disque, qui fut la pierre angulaire d’un nouveau style, le Heavy Speed Mélodique dont ce groupe est le créateur.


HELLOWEEN | Helloween EP (1985) pour les nostalgiques R-144810


- Starlight , commence gentiment par une intro, ou on imagine un homme qui se réveille, s’ouvre une canette (de bière hein ?) au petit déj, cherche une station radio et tombe sur la publicité Happy Halloween Silver Shamrock que l’on entend dans le film Halloween 3 : Le Sang du sorcier.
Et le mec se met à vous pêter un hurlement à vous arracher les oreilles, toute la machinerie Helloween se met en route et vous envoie, tel un uppercut, dans les cordes. Le chant de Kai, bien énervé, la musique envoie du sévère, sans que vous compreniez comment, vous courez sur les murs.
Mes cervicales s’en rappellent encore, Le duo de guitaristes s’éclate et nous fait des solos endiablés, sont pas manchots les jeunots, ils connaissent leurs manches du haut en bas. Rien que ce titre vous a lessivé. Sacrée entrée en matière.

- Murderer , démarre une guitare à gauche , puis l’autre à droite pour nous envoyer au milieu (donc le cerveau) la basse et le roulement de batterie qui nous envoient direct dans la mâchoire. La machinerie infernale redémarre, Kai chante ses couplets avec son timbre si particulier qu’on apprécie (ou pas). Le refrain est en chœur avec les membres du groupe. Les Kai et Michael s’éclatent toujours dans des solos dont ils ne sont pas avares, les mélodies sont rapides et font mouche.

- Warrior , quant à lui est tout en finesse, on entend des coups de fusils mitrailleurs, de fusils ou pistolets qui répliquent et même un avion qui bombarde. On comprend direct le titre du morceau. Bizarrement la musique démarre joyeusement, puis Kai chante sur une rythmique classique. Encore une chanson de qualité, le rythme a un peu ralenti. C’est un peu plus heavy classique.

- Victime of fate , fait suite à « Warrior » avec quelques coups de feu dans la même lignée, mais quel sacré refrain. Les musicos font des merveilles, ça gratte sec en palm mute et en aller retour. Jusqu’à ce break, calme, Kai chuchote, on sent que la tempête n’est pas loin, on est dans l’œil du cyclone. Un duo de solo des deux virtuoses qui subitement accélèrent le tempo. La grande classe. A 22 ans Kai Hansen et 23 pour Michael Weikath nous donnent une sacrée leçon de guitare.

- Cry for freedom , rien que ce titre nous fout la réalité de nos jours en pleine face. Le son acoustique de la guitare, le chant calme de Kai, nous fait fermer les paupières, est ce une ballade ??? En tout cas ça commence tout comme, mais on sent que ça va chauffer dans pas longtemps et d’un coup ça démarre à fond. Des chœurs viennent en passant. Comme pour le reste ça défouraille sec, la section rythmique est béton et les guitaristes nous la refont guerre de Cent Ans avec leurs instruments. Toujours aussi mélodique, le combo sait se faire apprécier.

Au final aucun temps mort, on comprend que ce groupe soit devenu si populaire, même si aujourd’hui il ne reste que Markus Grosskopf et Michael Weikath de ce line up. Il faut se rappeler, si on a connu la sortie de ce disque à l’époque, la claque qu’on s’est prise dans la tronche. Le premier groupe d’une très longue lignée, d’autres ont suivi le mouvement.

Une entrée dans l’histoire fracassante. Kai Hansen composa la totalité des morceaux quant à Michael Weikath, il est aussi crédité sur « Starlight » et « Cry for freedom ».

Alors, n’en déplaise à certains, le groupe se fit un nom avec cet opus et non avec Walls of Jericho, qui par contre confortera le groupe. Les Keeper of the Seven Keys le feront devenir un groupe majeur de la scène metal germanique.


Tracklisting:
1. Starlight 5:17
2. Murderer 4:26
3. Warrior 4:00
4. Victim of Fate 6:37
5. Cry for Freedom 6:02
 
                                                 

HELLOWEEN | Helloween EP (1985) pour les nostalgiques Front10


Musiciens:
Kai Hansen – chant, guitare
Michael Weikath – guitare
Markus Grosskopf – basse
Ingo Schwichtenberg – batterie

Auteur: Bruno Greppi aka Fatalportrait

Producteur: Helloween

Label: Noise


Revenir en haut Aller en bas
 
HELLOWEEN | Helloween EP (1985) pour les nostalgiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WWW.ZONE-METAL.NET :: La Scène française et internationale :: Chroniques - Albums, Démos et DVD-
Sauter vers: