WWW.ZONE-METAL.NET
Hello Zone Metalleux
Comme chaque Début de Mois,
N'oubliez pas de vous Connecter
Avec votre Pseudo et Mot de Passe.
Bonne Journée sur nos Pages :)
WWW.ZONE-METAL.NET
Hello Zone Metalleux
Comme chaque Début de Mois,
N'oubliez pas de vous Connecter
Avec votre Pseudo et Mot de Passe.
Bonne Journée sur nos Pages :)

WWW.ZONE-METAL.NET

All Metal News et Discussions sur le Metal
 
PortailAccueilRechercherConnexionS'enregistrerS.A.J
Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour 9,99€
9.99 €
Voir le deal

 

  mezarkabul (Pentagram) Anatolia

Aller en bas 
AuteurMessage
fatalportrait
KING Of METAL
KING Of METAL
fatalportrait

Nombre de messages : 149
Age : 54
Localisation : Annonay, ardèche (07)
Date d'inscription : 18/08/2021

 mezarkabul (Pentagram) Anatolia Empty
MessageSujet: mezarkabul (Pentagram) Anatolia    mezarkabul (Pentagram) Anatolia Mini_f10Mar 24 Aoû - 14:11:20

 mezarkabul (Pentagram) Anatolia 268_lo10

Mezarkabul (Pentagram) – Anatolia (1997)

Mezarkabul (ce qui signifie admission à la tombe), est un groupe de heavy metal turc, originaire de Bursa en Anatolie.

Dans son pays le combo est connu sous le nom de Pentagram, mais pour éviter d'être confondus avec le groupe de Doom américain, ils sortent leurs albums en Europe sous le nom de Mezarkabul. Même si certain albums sont tout de même sorti sous le nom de Pentagram.

Petit historique du groupe.

Le groupe est formé en 1986 par Hakan Utangaç (guitare et chant) et Cenk Ünnü (batterie), ils sont rejoint en 1987 par Tarkan Gözbüyük ( basse) et Ümit Yılbar (guitare). Ce dernier sera vite remplacer par Murat Net.
A partir de 1990, ils embauchent le chanteur Bartu Toptaş, pour que Hakan se consacre exclusivement à la guitare. Leurs premier album sort en 1990 sous le titre de Pentagram. C'est un des premiers albums de metal édité et enregistré en Turquie et chanté en anglais. Il est aussi le premier groupe de metal à avoir un succès significatif en Turquie et de s'exporter à l'étranger.

Le groupe intègre très régulièrement des éléments de la musique traditionnelle turque ce qui fait leurs originalité surtout dans les années 90 ou ce genre de groupe n'était pas légion.

Bartu (chant) décide de quitter le groupe pour s'installer en Suède en Mars 1992 alors qu'ils sont en pleine préparation de leurs second album, Trail Blazer, Ogün Sanlısoy est alors engagé pour le remplacer et Murat Net ( guitare) quitte le groupe et, est remplacé par Demir Demirkan.

En 1993 l'ex guitariste Ümit Yılbar est tué par des terroristes dans les montagnes du Ciraf alors qu'il servait dans l'armée. La chanson Fly Forever lui sera dédié sur Trail Blazer qui sortira en 1994 chez Nuclear Blast et jouissent d'une belle popularité autant en Turquie qu'en europe.

En 1995 Ogün Sanlısoy (chant) est remplacé par Murat İlkan dont sa voix apportera un vrai succès au groupe.


 mezarkabul (Pentagram) Anatolia Hqdefa10

En 1997 le groupe enregistra son troisième album Anatolia en Turquie qui sortira chez Century Media, plus de 100 000 exemplaires seront vendus.
D'ailleurs j'ai connu ce groupe à cette époque avec cet album, il est d'ailleurs l'un des préférés de ma femme qui n'est pas spécialement dans le metal.


 mezarkabul (Pentagram) Anatolia A1_pen10


- L'album démarre avec Anatolia(version anglaise ), chanson dédié à au souvenir de leur ex guitariste Ümit.
Le titre démarre sur des chœurs à consonance orientale du plus bel effet, et la voix chaude de Murat İlkan entonne le couplet. Les chœurs reviennent juste avant le refrain, Les guitares bien présentes, sur des riffs mélangeant l'occident et l'orient suivent les mélodies des chœurs. La construction est efficace, un passage d'une mélodie a forte consonance orientale avec des chœurs féminin puis mixte nous dépayse complètement. Un premier morceau qui mélange deux cultures différentes avec talent. Juste magnifique.

- 1000 in the eastland, la troisième chanson dédié à Ümit, est le second titre de l'album.
Le morceau commence sur des guitares aux mélodies orientales très typé, une petite accalmie puis changement de registre un riff mortel démarre une variante entre occident et orient mais quelle classe ce passage ; on tape du pied, des mains, on est entraîné dans ce tourbillon magique. Le chant orienté occidental, plus dur que sur le précédent morceau. La musicalité de ce titre est juste superbe , un solo assez court et assez basique est placé, mais on est pas la pour écouter des guitar hero. Encore un carton plein sur ce titre.

- Dark is the sunlight à l'air plus sombre , les guitares sont lentes et lourdes. Le chant est traînant, très différent des deux premiers titres. Le chanteur monte un peu en gamme, on est clairement plus dans la même ambiance, le côté oriental a presque disparu. Je ressent une certaine mélancolie. C'est clairement pas une chanson joyeuse. Les guitares sont bien lourdes, on frise le Doom metal, mais bien exécuté pas désagréable du tout. Un solo à consonance orientale lui aussi mélancolique suivi par un autre plus classique et court, avant la reprise du couplet. Un titre surprenant et différent.

- Gündüz Gece est un de mes morceaux fétiche, je le kiffe à mort. Les guitares démarrent avec de bon riffs assez occidental avec une bonne pêche bien heavy avec toujours un léger côté d'orient. Et la surprise, le chant est typiquement et carrément oriental, les guitares se mettent au diapason, le chant est en turque. Passé la surprise, ce titre est très bien construit, très agréable, de jolies mélodies et surtout rempli de surprises musicales. Avis aux amateurs de belles chansons originales et ouvert d'esprits.

- Avec Stand to fall on est dans un morceau plus classique, assez calme sans être une ballade. Pas désagréable mais un peu fade par rapport aux titres précédents. Ça ne fait pas de mal non plus, un morceau reposant typé occidental.

- Give me something to kill the pain est dans une veine similaire à Stand to fall tout en étant différent. Un heavy metal de bonne facture assez banal. Faut bien ce genre de titre pour s'exporter à l'international. Le chant de Murat İlkan est agréable. Assez sympa en fait.

- Welcome the end, commence par un riff assez nerveux, le chant assez calme contraste le tout, puis ça se fusionne ensuite. Intelligent ce genre de construction. Quelques surprises dans ce morceau aussi. Un titre spécial, très agréable.

- Le huitième morceau est Anatolia (version turque) cette fois ci, j'ai pas besoin d'en dire plus, vu que c'est le premier titre de l'album.

- On the run, encore un titre différent, avec des relents thrash. Limite on reconnaît pas le chanteur, quelques effets dans la voix, un titre bizarre. On peux dire que cet album est surprenant à plus d'un titre. Honnêtement pas le morceau que je préfère, mais il est assez original.

- Time va à coup de grosse caisse, rien d'autre, ce qui donne une drôle d'ambiance. La guitare commences un solo mélodique, le deuxième se joint au jeu. C'est apaisant, les guitaristes montrent ce qu'ils savent faire, jouent avec les ambiances, c'est juste un instrumental. Pas ennuyeux pour deux sous, ici pas question d'envoyer 10 notes à la seconde, mais taper dans l'atmosphère et l'émotion et ça je kiffe. la musique c'est avant tout cela. Magnifique.

- Behind the veil, commence par un riff nerveux à souhait avec une mélodie aux consonances orientales. Murat İlkan toujours à l'aise dans son registre, on est pas dans la démonstration vocale, mais juste un chanteur qui fait le taf avec classe et c'est déjà beaucoup. Une chanson très agréable.

- Fall of a hero, sonne heavy direct, le chant varie un peu, il tente plusieurs tessitures, sans chercher à en faire trop. Encore un morceau très agréable. Encore quelques surprises sont présentes dans ce titre. Musicalement c'est pas exceptionnel, mais ce n'est pas ce qu'on leurs demandent, les musiciens font le taf avec talent et c'est bien la le principal.

- Sonsuz est le dernier morceau de l'album. On finit donc avec une ballade à la guitare acoustique, on pourrais croire à un groupe européen ou autre, sauf que ce titre est chanté en turc, et ça passe même très bien. Très belle façon de finir cet album ô combien surprenant.


 mezarkabul (Pentagram) Anatolia Pentag10


En conclusion un album très varié, on en a pour tout les goûts, pas étonnant que ma femme kiffe cet album.
C'est un pur produit heavy metal, parfois avec de léger passages folk.
Le côté oriental est parfois bien présent mais toujours de façon très intelligente.
Chaque titre à son atmosphère bien à lui, donc on ne s'ennuie pas une seconde.
Un disque que je conseille dans toute discothèque métallique qui se respecte.
Pour information le chanteur Murat İlkan quitta le groupe après le Sonisphère d'Istanbul le 25 juin 2010 car il est atteint de la sclérose en plaque et ne pourra plus assurer au sein du combo.


Par Bruno Greppi aka Fatalportrait

Tracklist:

Anatolia - 4:12
1000 In The Eastland - 4:56
Dark Is The Sunlight - 5:53
Gündüz Gece - 3:21
Stand To Fall - 3:30
Give Me Something To Kill The Pain - 4:13
Welcome The End - 4:35
Anatolia - 4:10
On The Run - 4:00
Time - 5:28
Behind The Veil - 5:32
Fall Of A Hero- 5:12
∞ (Sonsuz) - 5:26


Label : Century Media & Raks Müzik


Plaisir personnel
 
fgh

 
Revenir en haut Aller en bas
 
mezarkabul (Pentagram) Anatolia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WWW.ZONE-METAL.NET :: La Scène française et internationale :: Chroniques - Albums, Démos et DVD-
Sauter vers: