WWW.ZONE-METAL.NET
Hello Zone Metalleux
Comme chaque Début de Mois,
N'oubliez pas de vous Connecter
Avec votre Pseudo et Mot de Passe.
Bonne Journée sur nos Pages :)
WWW.ZONE-METAL.NET
Hello Zone Metalleux
Comme chaque Début de Mois,
N'oubliez pas de vous Connecter
Avec votre Pseudo et Mot de Passe.
Bonne Journée sur nos Pages :)

WWW.ZONE-METAL.NET

All Metal News et Discussions sur le Metal
 
PortailAccueilRechercherConnexionS'enregistrerS.A.J
-15%
Le deal à ne pas rater :
Roborock S7 Aspirateur Robot en promo chez Cdiscount
509 € 599 €
Voir le deal

 

 Mercyful Fate – Into de unknow (1996)

Aller en bas 
AuteurMessage
fatalportrait
KING Of METAL
KING Of METAL
fatalportrait

Nombre de messages : 149
Age : 54
Localisation : Annonay, ardèche (07)
Date d'inscription : 18/08/2021

Mercyful Fate – Into de unknow (1996) Empty
MessageSujet: Mercyful Fate – Into de unknow (1996)   Mercyful Fate – Into de unknow (1996) Mini_f10Mar 24 Aoû - 18:20:31

Mercyful Fate – Into de unknow (1996) Mercyf12



Mercyful Fate – Into de unknow (1996)


Cet album est sorti le 20 août 1996, cela fait exactement 25 ans aujourd’hui, donc une petite chronique s'impose. (Oui j'ai écrite cette chronique le 20 août 2021)

Voici le cinquième album studio du groupe après Melissa (1983), Don't break the oath (1984), il aura fallu attendre neuf ans pour revoir le gang de King Diamond. Avec l'album in the shadows (1993), Time (1994),et ce Into the unknow, dont je vais causer aujourd'hui.

Dead again sortira en 1998 et leurs dernier opus à ce jour, 9 sortira l'année suivante.

Nous revoici donc en compagnie de King Diamond et sa bande. Toujours accompagné par ses deux compères Hank Shermann et Michael Denner aux guitares, de Sharlee D'Angelo à la basse et Bjarne T. Holm à la batterie. A noter que ce fut le dernier album avec Michael Denner qui partira pour des raisons personnelles.


Mercyful Fate – Into de unknow (1996) Mercyf13


La pochette est sombre, le bas de la lune éclaire les nuages la nuit d'une couleur orangée, de la même façon le logo du groupe en haut et le titre de l'album en bas est dans la même teinte. Sobre mais efficace.



Mercyful Fate – Into de unknow (1996) Into-t10


-Lucifer, l'intro lugubre entonnée au synthé et la voix grave du king qui fait une prière « Our father who art in Hell, Hallowed be thy name » . Au moins on est pas dépaysé et ça rassure direct.

-The Uninvited Guest, démarre sur les chapeaux de roues, King fait toujours ses changements de voix en gardant une voix plus grave que l’aiguë. Musicalement c'est du grand Mercyful Fate. Les solos sont excellents ainsi que toute la section rythmique. Sur ce morceau King Diamond fait des merveilles. Qu'on l'aime ou pas, il reste l'un des plus grands chanteurs de heavy metal. Un excellent début d'album.

-The Ghost Of Change, c'est plus lent et lourd, la rythmique est béton et les mélodies guitaristiques et vocales sont très belles. Un morceau moins accessible, plus alambiqué, mais non moins plaisant bien au contraire, c'est varié mais géré par une main de maître. Un petit côté sombre émerge aussi de ce titre, logique pour ce combo. Une bonne ambiance se forme au fur et à mesure de la chanson. Encore un bon titre.

-Listen to the Bell, on reste dans un titre particulier, encore moins accessible, on sent les prémices que sera le fameux Dead Again leurs prochain opus. Un titre lourd, pesant,la voix du King n'est pas en reste, pour nous mettre mal à l'aise.

-Fifteen Men (and a Bottle of Rum), le riff répétitif de guitare au début puis les accords aux sonorités discordantes. Le rythme s'accélère subitement, les solos plus agressifs, on sent que Shermann et Denner se font plaisir, puis on revient à ce rythme du début. La voix inquiétante du King est bien présente. Encore un morceau un peu spécial, déroutant parfois ce qui fait son charme. Une chose est sure ce n'est pas linéaire. C'est ce qui est bon, on a pas l'impression d'écouter la même chanson tout le long de l'album.

-Into the Unknown, le titre de l'album, commence en son clair, pour partir d'un coup, en son saturé et puissant. Les riffs toujours de bonnes qualité, on sent qu'il y a du boulot de composition. On est encore dans du bizarre, plusieurs écoutes peuvent être nécessaire pour appréhender ce titre, peut être plus que les autres. On tout cas on ne s'ennuie pas une seconde. Le chanteur met tout son talent en œuvre. La paire de gratteux par contre s'amusent comme des petits fous, c'est génial.

-Under the Spell, un titre plus classique, plus accessible, ça repose un peu l'esprit. Un morceau très agréable, King utilise le côté le plus normal de sa voix, mais fait tout de même quelques montées aiguë, mais toujours à bon escient. Musicalement rien à redire c'est du tout bon.
-Deadtime, démarre pour une des rares fois à cappella de sa voix normale, puis tout se met en route, de manière très mélodique. Toujours des riffs alambiqué sortent des guitares. Un titre assez basique et relativement bien construit. Il ne dénote pas de l'album et il est assez court.

-Holy Water, est le titre le plus accessible, avec un début superbement heavy. Ce morceau est fait pour la scène. Un des meilleurs titre de l'album. Tout est bon, la musique et la voix de King Diamond. Que des riffs de rêve sur titre , un must.

-Kutulu (The Mad Arab Part Two), est la suite du Mad arab de l'album Time. Il démarre avec la même mélodie arabisante du précédent. Une suite logique en somme, pourquoi ne pas l'avoir mis sur Time à la suite du premier. Bon de toute manière Mercyful fate ne font pas de concept album comme King Diamond. Cela rend le disque encore plus particulier. Ça dépayse ça c'est sur, ça envoie un peu dans tous les sens, mais ça passe très bien et il clôture la galette.


Un album de grande qualité, ultra varié, on ne s'ennuie pas une seconde. Je trouve la production assez bonne. Il est à noté qu'il est arrivé au trente et unième rang dans les charts en Finlande, c'est juste pour l'anecdote. A écouter plusieurs fois pour vraiment l'apprécier à sa juste valeur car il est tellement riche, qu'une écoute ne suffira pas à l'appréhender.

Par Bruno Greppi aka Fatalportrait

Morceaux:

1.Lucifer-King Diamond-1:29
2.The Uninvited Guest-King Diamond-4:14
3.The Ghost of Change-King Diamond-5:41
4.Listen to the Bell-Hank Shermann-3:56
5.Fifteen Men (and a Bottle of Rum)-Michael Denner-5:04
6.Into the Unknown-Hank Shermann-6:33
7.Under the Spell-King Diamond-4:40
8.Deadtime-Michael Denner-3:13
9.Holy Water-Hank Shermann-4:31
10.Kutulu (The Mad Arab Part Two)-Hank Shermann-5:17

Durée 44:38




Membres:

King Diamond - chants
Hank Shermann - guitare
Michael Denner - guitare
Sharlee D'Angelo - basse
Bjarne T. Holm – batterie

Sortie 20 août 1996

Enregistré au Dallas Sound Lab, Dallas, Texas,
Producteurs-Tim Kimsey & King Diamond

Label :Metal Blade Records


Revenir en haut Aller en bas
 
Mercyful Fate – Into de unknow (1996)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WWW.ZONE-METAL.NET :: La Scène française et internationale :: Chroniques - Albums, Démos et DVD-
Sauter vers: